Mark Lanegan Band, une légende du Seattle Sound hier soir à Rock en Seine

Publié le par sly

Mark Lanegan Band, une légende du Seattle Sound hier soir à Rock en Seine

Alors hier j'étais à Rock en Seine, non que je tenais vraiment à allé à ce festival, mais il y avait ce gars vous savez Mark Lanegan, que je considère comme une légende du Seattle Sound. L'homme discret, celui des Screaming Trees, énorme formation qui n'aura sans doute jamais de reformation et c'est vraiment dommage.

Pour autant l'homme d'Ellensburg, dans l'état de Washington, entame depuis le début des 90's un très riche carrière solo, ce qui n'est pas donné à tout le monde. D'album solo en collaboration, Mark Lanegan est certainement, le plus prolifique, avec près d'une sortie album et autres compilation chaque année.

J'avais vraiment envie de voir cette légende en concert, l'immense et talentueux Mark Lanegan, que je n'avais encore jamais vu. On m'avait juste dit, le gars ne parle pas beaucoup en concert, il fait le show et s'en va.

J'ai raté à plusieurs occasions ces passages à Paris et puis il est déjà passé à Rock en Seine en 2012 il me semble, donc, je n'ai pas d'excuse étant dans la région, faut que je trouve un moment pour le voir, alors voila :

C'est donc à 19h50, que le concert commence, mais pas sur la scène principale, non une plus petite, difficile de dire s'il y a du monde, je suis devant, je veux voir l'artiste de près. Le groupe arrive ainsi que Mark Lanegan, il porte des lunettes et il tire une de ces gueules en arrivant. C'est peut être ça façon à lui de dire qu'il est content d'être la, enfin on s'en fou, l'essentiel c'est de passer un bon concert. Il est grand, blanc comme un cachet d'aspirine et on remarque de suite ces tatouages sur ces mains, une étoile sur chaque phalange. Je remarque aussi qu'il à l'air d'avoir bu ou pris quelque chose ou alors c'est la chaleur, par ce qu'il à l'air d'être un peu à la masse. Mais bon il fait vraiment très chaud, on étouffe,...

En gros, je me demande s'il est pas un peu crevé, il se tient au micro, mais lorsqu'il commence à chanter, oh putain, il a vraiment une sacrée voix, en plus dès le deuxième morceau il entame un titre de Blues Funeral, son avant dernier album que j'adore. Le dernier je ne l'ai pas trop écouté, mais comme me le disait Koala (mon homologue du Seattle Sound à Bordeaux), les morceaux prennent une autre dimension en concert. Le concert oscille entre rock et électro, pendant une petite heure, Mark ne lance que des Thank you par moment, il à la voix cassée, certainement du aux concerts qu'il a enchainé dans l'année.

Le groupe qui l'accompagne est vraiment bon, du clavier au guitariste avec une mention spéciale au batteur, par ce que j'adore la batterie sur les titres de blues Funeral.

Une belle setlist avec des reprises, mais surtout des titres de l'album Blues Funeral et Phantom Radio, voir ici : http://www.setlist.fm/setlist/mark-lanegan/2015/domaine-national-de-saint-cloud-saint-cloud-france-4bf7173e.html

Je suis vraiment contente d'avoir vu enfin et pour la première fois Mark Lanegan en concert et comme toujours en fan du Seattle Sound, je me suis dit le gars derrière le micro était un ami de Kurt Cobain ce dernier apparait en guest sur son premier album et surtout il a participé a un des plus beau projet du Seattle Sound "Mad Season" avec un certain Layne Staley.

La journée c'est achevé avec un grand nom de la musique électronique des 90's The Chemical Brothers, le parc de Saint Cloud était plein, une boite de nuit à ciel ouvert. Précurseur du genre avec The Prodigy et Fat Boy Slim, bien que je sois plus fan de The Prodigy, beaucoup plus rock à mon gout, après ça dépend des albums.

En vidéo Dry iced Live et The Gravedigger's song de Mark Lanegan que j'adore.

Commenter cet article