Intronisation de Pearl Jam au Panthéon du Rock : Les fans de Pearl Jam s'expriment sur Seattle Sound

Publié le par Bruno

Bruno : salut Sly, quelle bonne idée que cet échange avec les autres fans pour la fête de demain. Sans doute qu'Eddie ne va pas péter un boulard comme pour les mtv awards, c'est un homme en paix désormais. 

 
J'ai eu le bonheur de les connaitre tôt avec un pote qui m'avait filé la bande son du film singles. Je n'arrivais pas à choisir sur la K7 ce entre Would d'AIC et State of love and trust. Je n'y arrive toujours pas mais c'est plus facile de zapper avec les supports d'aujourd'hui
 
Puis je suis parti en 1994 un an en Australie et là ça a été énorme avec le seattle sound qui était la principale influence musicale du moment, je me souvient de video dans les pubs les gens en feu.  Mes potes qui se réveillaient de bringues en déboitant l'immeuble avec Animal a fond. Et les groupes locaux pas en reste comme Silverchair, des minots de 14 ans qui te sortent l'album Frogstomp énorme, quelle énergie que cette vague seattlesound. Puis il y eu les dieux en direct, avec la tournée Vitalogy 95, un raz de marée, des dizaines de milliers billets vendus en quelques heures avec des gens qui campaient sur le trottoir devant les guichets 
 
on voit tout cela dans ce film de la tournée,  une pépite publiée il y a seulement quelques temps par le réalisateur de la tournée vitalogy tour et   dont sont extraits les quelques passages que l'on voit dans PJ20 :
 
face a la déception de tous ceux qui n'avaient as eu de tickets, dont je faisais partie, grands princes, PJ ont accepté que le dernier concert de Melbourne soit retransmis en direct sur la radio alternative de là-bas, JJJ . et là c'est moi qui avait le doigt tremblant sur le bouton enregistrement du magnéto. Putain c'était sauvage et ils ont fini par State of love and trust, quel état de grâce à la fin, quelle bringue ensuite..Cette double cassette a été mon plus précieux souvenir jusqu'à ce qu'un pote oublie de me la rendre. Mais on s'en fout car avec la magie d'internet, tu retrouves quasiment tout. Pour ceux qui adorent les 3 premiers albums, la setlist déchire toujours autant :
 
Eddie avait une voix d'une puissance hallucinante et en plus tu t'aperçois que tu n'es pas le seul a avoir perdu la cassette dans les commentaires..
Et quelle idée géniale que le site Pearljamlive.com, il y a des jours ou je n'écoute que ça. c'est sympa de voyager avec eux, Eddie dit toujours quelques mots dans la langue du pays. 
 
20 piges pour les voir en live à Milan, depuis le voyage en caisse ou chaque album a été écouté dans l'ordre chronologique, histoire de se dire, bigre, si celle là il la jouent ce sera trop bon. et puis là les 30000 personnes de Sydney multipliées par 2 ou presque. 
Moins sauvage évidemment mais toujours autant de vista musicale et d'émotion. En plus mon épouse est "hooked" et veut se faire la prochaine tournée (euh chérie, je crois qu'il manque un zero sur notre compte...mais ça on verra plus tard, l'important c'est de réver). bref ma vie on s'en fiche, ce qui est important, c'est de partager ces liens avec les autres
On leur doit tant. Merci aux inventeurs du net de nous permettre de vivre et revivre tout cela
Comme il se fait tard, un peu de calme avec un dernier falling down pour la route (c'est rare de les voir jouer assis) :
 
et surtout, at last but not least, un très grand merci à toi pour ce blog et l'énergie que tu mets dedans. 
J'espère que tu les verras en live bientôt. 
Bonne continuation et bonne écoute à tous
all the best
 
Seattle Sound : Merci beaucoup Bruno, pour ce témoignage bien illustré, super. Merci pour le compliment. J'ai oublié de dire que j'ai vu Pearl Jam en Live à Paris le 11/09/2006 et Eddie Vedder en solo au Portugal à Meco en 2014. Mais j'espere que j'aurais l'occasion de les revoir un jour.

Commenter cet article

kyuss49 07/04/2017 21:23

Je clique au hasard sur la vidéo de Melbourne 95 : Spin the black circle avec un Jack Irons qui frappe comme une brutasse!!! Ca envoie du gros!!