Hommage à Chris...

Publié le par sly

Commenter cet article

Eric 19/05/2017 01:04

Bonjour,
je suis Eric, j'ai 48 ans et le seattle sound à changé ma vision de la musique, il l'a embellit. Avant bien qu'ouvert à la Musique en général, j'écoutais surtout du hard-rock des années 80 qui était devenu trop prévisible dans la structure de ses morceaux et stéréotypé dans l'attitude.
Et d'un coup en 1991-92, chez nous, à Paris, sur Ouî FM "la radio rock", j'entends un morceau, c'était Alive de Pearl Jam, pu.... la claque!!! D'un coup, j'entends ce que je n'ai plus entendu depuis longtemps (Led Zep ?), de l'énergie, de la mélodie, de l'authenticité, du talent. Tout ça sans être sirupeux comme une ballade de poison ou Bon Jovi.
Non, des gars avec des textes, de la poésie et un SON, un pu.... de SON.
Le Grunge, peu importe comment on appelle cette musique, j'y adhère immédiatement, il y a pour moi, un avant et un après, c'est toujours le cas en 2017.
Nirvana explose à ce moment là aussi, j'aime bien, mais mon attention est happé par Pearl Jam bien sûr Alice in Chains et ... Soundgarden, Temple of the dog, Mad Season,Brad, Three Fish ...
J'achète tout ce qui sort sur ces groupes inconnus six mois auparavant. Je vais à tous les concerts possible à Paris. Je me dis que je ne suis pas né du bon côté de l'atlantique ... Les concerts de ces groupes sont plus rares chez nous, et le Rock en France est un parent pauvre. Les groupes faisant souvent l'impasse et contournant même malicieusement l’hexagone (PJ ?). Mais ma passion reste intacte et ma musique en tant que chanteur dans des formations amateur prend ce virage et s'inspire de cette bouffée d'air frais venu du nord ouest des states.
Mais il faut croire que le Rock est maudit. Trop de talents partis dans l'au delà prématurément.
Le 8 avril 1994, je suis à l'Elysée Montmartre ma salle fétiche, pour assister au concert de Soundgarden. Génial, mais d'un coup, on sent une vibration étrange, les gars se parlent, et ils font grise mine tout en jouant, et on apprend que Kurt Cobain est décédé ...
Plus tard ce sera Layne Staley, chanteur immense qui m'a laissé une trace dans le cœur tellement je l'aimais celui là et le duo vocal formidable qu'il composait avec Jerry Cantrell.
Et là, ce 18 Avril (le jour de ma fête), j'apprends que la veille Le Chris Cornell, le pilier de Seattle, celui qui a tout vécu là bas est passé dans l'autre monde. Je suis d'abord incrédule, mais je me rend compte que c'est bien ça, encore ...
Alors, je t'en veux Chris, un peu quand même, tu m'as donné tant de bonheur avec tout ce que tu as réalisé, tant de talent, quel gâchis. ... En même temps, pour en arriver là, tu devais aller si mal ...
Je suis triste pour ta famille, tes amis, tes fans et pour moi aussi, j'ai vraiment trop de peine.
J'espère sincèrement que tu as trouvé la paix.
Je t'aime Chris.

sly 19/05/2017 18:40

Merci Eric pour ce vibrant hommage. Je te souhait un bon week end, l'occasion de te changer les idées. Amitié Sly