Les Soundgarden ont du coeur...

Publié le par sly

Mardi 29 mai, Soundgarden au Zénith de Paris

 

soundgarden-photo-4f0ac96265d2eDe retour du côté de la Villette en ce mardi 29 mai 2012, après les Mudhoney dimanche, cette fois c'est Soundgarden au Zénith, un bail que je n'étais pas revenu dans cette salle. Ce n'étais pas complètement une première pour moi puisque j'avais déjà eu l'occasion de voir Chris Cornell , c'était avec Audioslave, dans cette même salle, je garde d'ailleurs un excellent souvenir de ce concert. Soundgarden, c'est un grand nom du Seattle Sound qui c'est reformé en 2010, pour le plus grand bonheur des amateurs du Seattle Sound. Une reformation pas juste pour la forme, puisque la sortie d'un nouvel album est prévu pour octobre 2012.

 

C'est donc après 16 ans que Soundgarden reviens à Paris, pour ça tournée post reformation, dans une salle contrairement aux autres dates européenne, le groupe est en festival. Le Zénith est presque remplie, contrairement à ce qui a été dit sur le net et le concert commence avec The Gasligh Anthem en première partie, qui débarque sur scène avec en fond sonore un morceau des Beastie Boys, petit hommage bien apprécié. Bon la première partie ne ma pas particulièrement emballée, à part peut être le premier morceau. Puis viens Soundgarden, le groupe ne se fait pas trop attendre, on est en semaine, les salles de concert, respecte le timing, le groupe débarque et la foule acclame. Kim Thayil à la guitare, Chris Cornell au chant et à la guitare, Matt Cameron à la batterie, Ben Shepherd à la bass, la formation n'a pas changé depuis l'album Badmotorfinger en 1991 (mon préféré). Le concert commence super bien avec du lourd notamment Spoonman dès le deuxième titre, suivi des Jesus Christ pose ou Chris Cornell termine le morceau en faisant une croix avec sa guitare et le pied de son micro. Le concert commence bien, sauf qu'il y a d'énorme problème technique au niveau du son et le concert perdra malheureusement en intensité. Des gradins on serre les dents à chaque larsen et autres brouillage au niveau des micros. Le groupe s'accroche et Ben Shepherd est celui qui garde le moins son calme, il fait des allers et retour sur scène pour parler à l'ingénieur du son. Passons pour le son, ce sont des choses qui arrive et puis l'instant est trop beau, c'est Soundgarden et en plus du concert en toile de fond il y a des images projetés via un projecteur, qui rende le concert vraiment très beau par moment, on en oublie tous les problèmes technique, la setlist rassemble les meilleurs morceaux du groupe. Je suis vraiment emballée, par le jeu de batterie de Matt Cameron, c'est juste le batteur de deux des plus grand groupe de rock du Seattle Sound, Pearl Jam et Soundgarden, il est vraiment super ce gars la. Kim Thayil, est du côté gauche de la scène tranquille, presque imperturbable, c'est juste grandiose de le voir jouer. Cornell, lui essai de mettre de l'ambiance dans cette salle du zénith, et il y arrive très bien avec Blow up The outisde World ou le refrain à été repris en coeur, j'ai adorée. Ben Shepherd, est sûrement celui qui s'impatiente le plus, à cause du son qui à merdé. Bref on est bien content d'être la, et malgré tous c'est un très bon concert, les Soundgarden ont du coeur, il nous donne malgré tous le meilleur et le concert ce termine sur Slave and Bulldozers, superbe. 2 heures de concert, j'aurais pas dit non à deux ou trois morceaux de plus.

 

On quitte alors le zénith, avec le sentiment d'avoir vécu un instant unique de la vie du Seattle Sound. Qui aurais parié sur une reformation de Soundgarden, a la rigueur Alice In chains ça se sentais. En commençant ce blog en 2008, je ne me serais jamais douté, que j'aurais tous ça à raconté et surtout que je continuerai à écrire dans ces pages. C'est une nouvelle page du Seattle Sound qui s'écrit, pour le meilleur on l'espere. Bien contente d'avoir revu Kyuss49 à la sortie de Soundgarden, grand fan il étais dans les premiers rang de la fosse et on aurais dit qu'il avais pris une douche. Kyuss49, à fait la total, il a vu les Melvins, Mudhoney et Soundgarden en 4 jour, respect, allez donc lire ces chroniques des concerts, c'est par ici : link

 

 

Setlist:

 

Searching With My Good Eye Closed 

Spoonman link

Jesus Christ Pose link

Hands All Over link

Hunted Down

Drawing Flies

My Wave link

The Day I Tried To Live

Pretty Noose link

Burden In My Hand

Blow Up The Outside World link

Fell On Black Days link

Rusty Cage link

Outshined

Let Me Drown

Black Hole Sun link

Loud Love link

Live to Rise

Superunknown link

4th of July link

 

Encore:


Beyond the Wheel link

Slaves and Bulldozers link

 

Je ne peu m'empéché de poster la vidéo d'un des gros moment qui ont fait viber le zénith, avec le titre Blow Up The Outside Word


Commenter cet article