Mon Edito,...

Publié le par sly

Beaucoup de belle chose en ce moment dans le monde du Post Seattle Sound, des sorties d'albums, des documentaires, des concerts. Mais les vieilles histoires du passés viennent hantés les nouvelles que l'ont croyaient rangés dans nos souvenirs. C'est donc l'ancien bassiste d'Alice In Chains qui nous a quitté la semaine dernière dans la quasi indifférence des médias, mise à part quelque brêve si et la et quelque coupure de presse. Mike Starr ce gars la avait de l'allure avec ces cheveux long, on peu dire qu'il était taillé pour joué dans un groupe de rock, pourtant c'est dans une télé réalité qu'il a finit sa trajectoire. Les raisons de son décès n'ont pas été clairement établis, parait il d'overdose. Que dire que le Seattle Sound était avant tout une grande histoire d'amitié, mais aussi une grande histoire de désespoir et de drogue. On pourrait tirer à boulet rouge et dire qu'a 44 ans ce n'est plus d'usage, mais qui sommes nous pour juger. Mike Starr ne s'était jamais remis du décès de Layne Staley et peut être jamais remis d'une carrière qui s'annonçait belle et longue. On peu lui rendre hommage de différente manière, mais la plus juste c'est d'écouter sa musique et percevoir sa basse qui restera à jamais gravé.

 

RIP

 

Mike Starr bassiste d'Alice In Chains de 1987 à 1993 décédé le 7 mars 2011.

 

Un hommage sera rendu à Seattle le 20 mars prochain.

 

Je ne peu pas faire un édito cette semaine et ne pas citer la catastrophe qui c'est déroulé vendredi dernier au Japon et qui a été relayé par tous les médias. Une castatrophe encore une et toujours plus grande que la précédente avec cette fois une menace nuccléaire. On croise les doigts pour le Japon, en esperant que le pire scénario n'arrive pas.

Il parait que les japonais sont habitués à ces catastrophes et que c'est ancrés dans leur mode de vie. Moi j'ai mal pour eux, et je les trouvent très courageux.

 

Au Japon,...

Commenter cet article