Articles avec #litterature grunge tag

Experiencing nirvana : Grunge in Europe (1989) de bruce pavitt en version papier

Publié le par sly

Experiencing nirvana : Grunge in Europe (1989) de bruce pavitt en version papier

Le livre numérique Experiencing Nirvana, grunge in Europe 1989 de Bruce Pavitt va sortir sur un support papier en version deluxe incluant des bonus en novembre. Voir le site ci-dessous.

Voir les commentaires

Interview : Héloïse guay de bellissen auteur du roman de boddah

Publié le par sly

Interview : Héloïse guay de bellissen auteur du roman de boddah

Voici, une interview d'Héloïse Guay de Bellissen, auteur du livre "Le Roman de Boddah" (édité par Fayard en vente depuis le 28 août), en exclusivité sur Seattle Sound.

"Seattle Sound aime le Roman de Boddah"

Inutile de vous dire que j'ai bien aimé ce livre (voir ma chronique) et même adoré et inutile de vous dire du moins pour ceux qui suivent le blog Seattle Sound, que quand j'aime bien, un groupe, un album ou un livre, j'en parle très souvent. Quand, j'ai découvert, ce livre, je n'avais pas la moindre idée, de qui pouvait être la personne qui l'avais écrit. Et j'avais bien envie de savoir qui étais Héloïse Guay de Bellissen, par ce que, Le Roman de Boddah, c'est un peu un condensé de tous ce que j'aime, avec une vision bien inspirée d'un écrivain bien mordu de musique dont celle de Nirvana. C'est aussi, un voyage au coeur du dernier mouvement rock, au travers d'un couple mythique, Kurt et Courtney et aussi "un voyage saturé au pays de la mélodie tranquille".

L'interview :

Sly (Seattle Sound) : Pour commencer, Héloïse, te destinais tu au métier d’écrivain, ou est ce venu au fil du temps ?

Héloïse Guay de Bellissen : Je n’ai jamais voulu être écrivain. Ce que je sais c’est qu’il faillait que je m’exprime. Raconter des histoires c’était ce que j’aimais. J’ai fait dix ans de dessins, et ensuite les croquis sont devenus des mots sans que je m’en rende compte. Si je devais me rappeler du moment où le dessin à basculer vers l’écriture, je dirais vers douze ans. J’étais fan d’Edgar Poe, Lovecraft, Maupassant et Stephen King, c’est là que j’ai commencé à écrire des nouvelles. Il faut dire aussi que je m’ennuyais ferme en cours et qu’il a bien fallu trouver une occupation…

Sly : Le roman de Boddah est ton premier Roman, mais tu n’en ai pas à ton premier ouvrage. Peux tu, nous décrire brièvement, ce que tu a déjà publié ?

Héloïse : Effectivement, j’ai écrit plusieurs livres. Un essai, un récit autofictionnel, un livre sur le slam, un dictionnaire énervé de la littérature, des bouquins de développement personnel avec la pensée de grands philosophes. J’ai l’impression que je peux écrire sur beaucoup de sujets, à partir du moment où je suis habitée, je tombe dans le texte et je n’en sors plus.

Sly : On sait que tu es très fan de Nirvana. Comment est venue l’idée de ce roman? était ce un projet de longue date ?

Héloïse : Le roman de Boddah est en moi depuis que je suis gamine. C’est grâce à tout ce que j’ai écrit avant lui, qu’il est ce qu’il est. Il fallait que je sois prête pour pouvoir aborder un sujet tel que Nirvana, parce que pour moi c’était un monument. Je me suis construite avec cette musique et la mort de Kurt a été, comme pour beaucoup de monde, un vrai choc. Il fallait que ça devienne un livre, publié ou non d’ailleurs.

Sly : Quand on lit le livre, on remarque que tu as une grande connaissance de Nirvana, mais aussi sur le rock. As-tu fait des recherches particulières pour le livre, ou t’es tu basé sur tes connaissances ?

Héloïse : Il y a eu une bonne année de recherche pour le livre. J’ai revu tout ce qui avait été fait ou dit sur le sujet (en excluant les livres ou dvd charognards qui profitaient de la mort de Kurt). Puis j’ai recoupé les anecdotes qui me semblaient romanesques ( et dieu sait qu’il y en avait !). Ensuite pour vraiment l’écrire je n’ai pas puisé dans des connaissances particulières mais plutôt dans ce que j’avais dans le ventre, et la sensation que m’avait et me donne toujours Nirvana : un mélange d’émotionnel et de sauvagerie.

Sly : Mis à part Nirvana, quel sont les autres groupes que tu aimes dans le Seattle Sound, ainsi que dans leurs nombreuses influences ?

Héloïse : Des groupes comme Shellac, Sebadoh, Pavement, L7, Mudhoney, Babes in Toyland, les Pixies sont des références majeures pour moi. Radiohead aussi qui ne fait pas parti du Son de Seattle mais qui me touche pas mal. Les « vieilleries » aussi : Black Sabbath, Led Zep, ou encore plus loin Gene Vincent. Quand j’ai écrit le bouquin, j’ai écouté presque exclusivement du Post Rock (mis à part Billie Holiday) : Earth (évidemment !), Sigur Ros, Godspeed you black Emperor, Mogwaï, Silver Mont Zion Orchestra.

Sly : J’ai remarqué que tu ne citais pas Pearl Jam, dans le livre. Est ce délibéré ?

Héloïse : Je n’ai pas parlé de Pearl Jam délibérément. Il se trouve qu’ Eddie Vedder et Kurt Cobain se tiraient dans les pattes. J’avais déjà un chapitre entre Nirvana et les Killing Joke où les relations étaient tendues, il a fallu faire des choix. De plus donner, trop de références allait pousser le livre vers la biographie, je voulais absolument éviter ça. Mais tu as raison j’aurai pu cité Pearl Jam, d’autant qu’Eddie Vedder avait été très touché à la mort de Kurt et lui avait rendu hommage.

Sly : On apprécie d’avoir des bouquins en français sur le sujet, dernièrement un écrivain à sortie le livre Pearl Jam au Pays du grunge en indépendant. Qu’on était très heureux de présenter sur Seattle Sound et Seattle Grunge. As tu lu ce livre ?

Héloïse : Non, je n’ai pas lu ce livre et je t’avoue que je n’en avais pas entendu parlé. Pourtant je suis abonnée à Seattle Sound. Je vais y remédier, ça sera ma lecture de la rentrée.

Sly : Pour terminer, as tu d’autres projets de livre en cours ?

HéloÏse : J’ai commencé quelque chose, mais je ne sais pas trop ce que cela va donner. C’est un autre roman, mais c’est dur de quitter Nirvana, j’étais tellement bien lové dans cette histoire… C’est difficile d’ «écrire vraiment » après ça.

Interview : Héloïse guay de bellissen auteur du roman de boddah

Sly : Enfin, une toute dernière question : Quand on rencontre un fan de Nirvana, on lui demande automatiquement, quel est son album préféré du groupe ? Donc Héloïse, quel est ton album préféré de Nirvana ?

Héloïse : Tu m’aurais posé cette question à treize ans j’aurais répondu Nevermind. Ensuite, à 20 piges, j’aurais dit Bleach, plus crade, moins accessible. Maintenant, j’ai envie de répondre Incesticide, qui n’est pas un « vrai disque » puisqu’il est composé de face B et d’inédits, mais je l’ai redécouvert et il est vraiment très fort, très punk, assez particulier. La pochette aussi est très belle, le dessin fait part Kurt est vraiment fantastique.

Merci Héloïse, pour cette interview.

Je n'ai rien à ajouter de plus, juste que j'espere vous avoir donné envie de lire ce livre...

Voir le lien du livre de l'éditeur Fayard : http://www.fayard.fr/le-roman-de-boddah-9782213677231

Voir les commentaires

Chronique Livre : Le Roman de Boddah d'Héloïse Guay de Bellissen (2013)

Publié le par sly

Chronique Livre : Le Roman de Boddah d'Héloïse Guay de Bellissen (2013)

Voici ma chronique sur le livre : le Roman de Boddah, qui sortira dans les librairies le 28 août 2013.

Le résumé du livre :

D’ordinaire les amis imaginaires s’éteignent de mort naturelle, peu à peu négligés par ceux qui les ont inventés. Pas Boddah. Pendant les vingt-sept années de sa courte vie, Kurt Cobain n’a jamais cessé de s’adresser à son double. Du coup de foudre entre l’icône grunge et Courtney Love à leur mariage à Honolulu au milieu des touristes obèses ; des tournées triomphales aux soirs de doute, Boddah a tout vu et tout entendu. Il tenait tête à Kurt quand il le fallait, osait le critiquer, tentait même de lui faire prendre conscience des réalités ! Dès lors, qui mieux que Boddah pouvait retracer le parcours de cette météorite trash que fut le chanteur de Nirvana, entre musique, héroïne et amour fou ? Mêlant scènes réelles et imaginaires, conversations authentiques et dialogues inventés, Le roman de Boddah s’offre un narrateur omniscient d’un genre nouveau, témoin, confident, bonne et mauvaise conscience, Jiminy Cricket au milieu des guitares cassées.

"Seattle Sound aime Le Roman de Boddah"

Le Roman de Boddah est le premier roman de l’écrivain Héloïse Guay de Bellissen, qui n’en est pas à son premier ouvrage, (du même auteur : Au coeur du Slam : Grand corps malade et les nouveaux poètes, Spinoza antistress en 99 pilules philosophiques,...).

Ma chronique :

Des bio sur le leader de Nirvana, il en existe des dizaines et sur qu’il y en aura encore beaucoup. Alors l’idée d’un roman sur Kurt Cobain, avec pour narrateur son ami imaginaire alors qu’il était enfant « Boddah », aiguisera la curiosité des fans de Nirvana, de grunge, mais aussi des lecteurs non averti. Ce roman ce base sur des faits réels et de fiction et emmène le lecteur au plus proche de la vie intime d’une des dernières grande star du rock, avec l’aide d’un confident imaginaire. La romancière brouille les pistes, en mélangeant, des dialogues, des anecdotes, des confidences intimes et autres, parfois imaginés et parfois réels, tellement bien ficelés, qu’au final, on a l’impression d’avoir la vraie histoire entre les mains. Une réussite, au fil du livre, Héloïse, nous livre des passages poignant, parfois dur, elle ne livre pas une histoire édulcorée, mais peut être, une histoire pas si éloignée de celle qu’aurais pu vivre Kurt Cobain. Des amours avec Courtney Love, à la naissance de leur fille, en passant par les tournées de Nirvana, on est transporté de page en page et on est vite bluffés, la romancière ne se satisfait pas des grandes lignes de la vie de la légende de Seattle, mais s’inspire largement de tous ce qui à pu être diffusé sur Kurt Cobain, en allant dans les moindres recoins.

Le Narrateur Boddah, objet de curiosité pour le lecteur est ici un acteur privilégié dans la vie de Kurt Cobain, car comme la quatrième de couverture l’indique il à tout vu et tout entendu.

Sur un ton très rock’n roll, cela va de soi, avec parfois une pointe d'humour, Héloïse, nous livre une belle œuvre sur Kurt Cobain, bien que ce soit un roman, je le classe entre About a Son ( le documentaire) et Last Days ( le film), qui sont deux superbe œuvres, l’un réel, l’autre une fiction.

Un premier roman que je vous conseille vivement, allez vite vous procurer le livre. On en apprend autant sur Kurt Cobain, tout en passant un bon moment de lecture, avec ci et la des références sur le grunge

Que pourrais-je, ajouter de plus, merci Héloïse pour ce livre, on en attend d’autres de cette trempe.

Edité par Fayard, sortie le 28 août 2013, voir le lien : http://www.fayard.fr/le-roman-de-boddah-9782213677231?gclid=CKi6x_SFncICFSbHtAod9HoAmQ

Voir les commentaires

Mudhoney va sortir sa première biographie

Publié le par sly

Mudhoney viens de divulguer la cape de sa première biographie. La sortie du livre est prévu pour le 2 septembre et a été écrit par Keith Cameron aux Editions Omnibus Press.

Mudhoney va sortir sa première biographie

Voir les commentaires

Pearl Jam au Pays du Grunge de Cyril Jégou une référence

Publié le par Will

Sans aucun doute une référence. Ce livre va à l' essentiel de l' histoire tout en étant juste et précis.

Il y a un nombre impressionnant de références à divers groupes, personnages et albums, c' est passionnant. J' ai appris plein de choses.


Ceux (francophones) pour qui le grrrunge et Seattle se limite à Nirvana, devraient lire ce livre (et visionner le docu "Hype").

Will

Voir les commentaires

Experiencing Nirvana : Grunge In Europe, 1989 (E-book) par Bruce Pavitt (2012)

Publié le par sly

Experiencing Nirvana : Grunge In Europe, 1989 est à la fois un journal photo et une micro histoire du rock grunge, un regard à l'interieur d'une tournée sur une periode de 8 jours qui furent crucials pour Nirvana et deux autres groupes de Seattle, vu  par les yeux de Bruce Pavitt le co-fondateur du label Sub Pop, label de Seattle qui fut le premier à signé Nirvana en 1988.

 

Les huits jours dramatiques repris dans se livre, du 27 novembre au 4 décembre 1989, représentant un tournant pour Nirvana. Dans cette periode breve le jeune groupe, va de se séparer à Rome, à gagner la presse influente de Londres lors du showcase Sub Pop Lamfest, préparant le terrain pour leur popularité imminente.

 

 

 

(Cliquer sur l'image pour accéder au site du livre numérique)

experiencingnirvana

Voir les commentaires

Pearl Jam au Pays du Grunge par Cyril Jégou (Livre) 2011

Publié le par sly

Un premier Livre sur Pearl Jam et le grunge écrit dans la langue de Molière, vous en avez sûrement tous rêver comme moi.

 

Et bien Cyril Jégou auteur français, viens de concrétiser votre rêve en vous racontant Pearl Jam au travers des différents groupe que comptais la scène Grunge. De Nirvana à Alice In Chains...En passant par les Melvins, Cyril Jégou, retrace la carrière de se groupe et la scène grunge des débuts dans les années 80 jusqu'a son avènement en 1995.

 

Un livre en noir et blanc contenant des illustrations du dessinateur Cyb, qui je trouve colle parfaitement avec le Do It yourself si chère à notre ami Kyuss49.

 

pearl-jam-couverture-copie-1.jpg

 

Voila je ne vous en dirai pas plus, mais le livre est désormais en vente sur le site suivant pour la somme modique de 12,50 €.

 

http://www.thebookedition.com/pearl-jam-au-pays-du-grunge-cyril-jegou-p-64559.html

 

 

Je tiens à remercier l'auteur pour cet ouvrage et aussi rappeler qu'il y a un large public en France qui aime Pearl Jam,...

Voir les commentaires

Heathier than heaven - Charles R. Cross (2001)

Publié le par sly

Heavier than heaven est une biographie de Kurt Cobain écrite par Charles R. Cross et la traduction est parue en france en  2003 sous le titre "plus Lourd que le ciel".

Résumé : En se donnant la mort en avril 1994, Kurt Cobain a agi comme il l'avait toujours fait durant sa courte vie inspirée et rebelle, de manière volontaire. Bien que les tragiques circonstances du suicide de Cobain soient notoires, les événements qui ont marqué sa vie - et l'influence de son art - restent largement méconnus. Charles R. Cross, aujourd'hui vétéran de la presse musicale, a associé son intime connaissance de la scène musicale de Seattle à sa profonde compassion pour son sujet dans cette histoire extraordinaire d'un flamboiement artistique anéanti par la souffrance. Basé sur plus de quatre cents interviews, quatre années de recherches, un accès exclusif aux carnets intimes, aux textes et aux photos de famille inédits de Cobain et une mine de documents, Plus lourd que le ciel retrace la vie de Cobain, de ses premiers jours dans un double mobile home aux abords d'Aberdeen, État de Washington, à sa gloire, son succès et l'adulation de toute une génération. Cross révèle le désordre familial qui a alimenté la créativité de Cobain, le conflit de générations qui a forgé son caractère et l'histoire d'amour particulière qui l'unissait à sa femme Courtney Love. D'après les rapports médicaux et ceux de la police, Cross révèle également la vérité à propos des problèmes de santé de Cobain, sa dépression et ses derniers jours tragiques. Publiée pour le dixième anniversaire de l'album décisif Nevermind de Nirvana, voici la première biographie approfondie sur Kurt Cobain, un être dont la musique a su capturer l'esprit, et dont la mort a brisé le cœur, d'une génération entière. Bien plus que la simple histoire d'une star du rock'n'roll, Plus lourd que le ciel dresse le portrait du génie créatif et de la volonté de transformer la douleur en art.


Un film tiré de la biographie de Heavier than Heaven ?

En 2007, David Benioff à été engagé par les studios Universal afin d'écrire une biopic sur la vie du chanteur, guitariste et compositeur Kurt Cobain, leader du groupe Nirvana... Réputé pour son attitude auto-destructrice et son addiction à l'héroïne, Cobain a mis fin à ses jours le 5 Avril 1994 en se tirant une balle dans la tête ! Deux films ont déjà mis en lumière la vie du chanteur. Le premier est un étonnant documentaire de Nick Broomfield, Kurt and Courtney, qui insinuait que Cobain ne s'était pas suicidé. Le second est un long-métrage de Gus Van Sant, Last Days, avec un Michael Pitt en vrai-faux jumeau de la rockstar comptant ses derniers instants... Un ersatz très éloigné du véritable personnage ! Le scénario de Benioff, écrivain et journaliste américain, sera la première véritable fiction autour de Kurt Cobain... Près de 15 ans après sa mort, on s'étonne qu'Hollywood n'en est pas fait un film plus tôt ! Le film se basera sur l'ouvrage de Charles Cross, Heavier than Heaven écrite en 2001... Attacher Benioff au projet est une bonne chose, il a déjà fait ses preuves en tant que scénariste sur La 25ème Heure ou Troie, mais Courtney Love, qui agira en tant que productrice exécutive, risque de gangrainer le long-métrage en lui ôtant tout liberté... Attendons de voir comment le projet prend forme. Le temps risque d'être long !

En 2008
, Courtney Love a affirmé vouloir embêter Ryan Gosling jusqu’à ce qu’il accepte de se glisser dans la peau de son défunt mari Kurt Cobain dans un film. Selon The Mirror, Love, productrice exécutive du film de 60 millions $ Heavier Than Heaven, aurait également demandé à Scarlett Johansson d’incarner son propre rôle. Le film s’inspire de la biographie de Cobain publiée par Charles Cross. Selon une source: «Kirsten Dunst avait été pressentie, mais Courtney est vraiment en admiration devant Scarlett, si bien qu’elle lui a déjà envoyé un contrat pour qu’elle le signe. Courtney a même copié le look blond lustré “comme dans les films” de Scarlett alors qu’elle se trouvait à Londres l’an dernier, pour la soirée Fashion Rocks». «Elle tient à avoir les meilleurs acteurs en mesure de les incarner; elle sera continuellement présente sur le plateau où elle donnera des conseils à Scarlett et à Ryan afin qu’ils aient une idée de ce que ça pouvait représenter que de faire partie d’un des couples les plus célèbres depuis Sid et Nancy. Ce sera décapant».


En 2009, le metteur en scène suisse Marc Forster (Quantum Of Solace) s'intéresserait à la réalisation du projet de film autour de Kurt Cobain, leader suicidé du groupe grunge Nirvana, lancé par les studios Universal en octobre 2007, information révélée par l'hebdomadaire Production Weekly et reprise par Relax News. David Benioff (Les Cerfs-volants De Kaboul) a rédigé le scénario du film d'après la biographie Plus lourd que le ciel de Charles Cross. La veuve du chanteur, Courtney Love, est productrice exécutive du projet. Les fans de Nirvana célèbreront les 15 ans de la disparition de Kurt Cobain le 5 avril prochain.

Voir les commentaires

Cobain Unseen de Charles R. Cross (2008)

Publié le par sly

En novembre 2008, est sortie en librairie un livre sur Kurt Cobain de Charles R. Cross, qui se nomme Cobain Unseen et en Français est sortie sous le titre une vie à vif.


Une visite privée des archives de Kurt Cobain, avec des dessins, des manuscrits, des photographies et des objets révélés au public pour la première fois. Première véritable biographie illustrée du créateur légendaire du groupe Nirvana, trop tôt disparu, Kurt Cobain Une vie à vif nous fait découvrir une facette méconnue de l'univers artistique et visuel de l'icône de la scène grunge, au travers de précieuses photographies, des documents inédits et d'objets personnels. Ce livre rassemble des trésors de souvenirs: des fac-similés de manuscrits de chansons et de pages de journal intime, des peintures et des dessins, ainsi qu'un CD audio comprenant une interview de Charles R. Cross et des enregistrements inédits de spoken word de Kurt Cobain. Accompagné d'un récit passionnant signé par le célèbre biographe de Cobain, Charles R. Cross, cet ouvrage dresse un portrait intime et sans concession du génie et de la folie de Kurt Cobain.

Charles R. Cross est un critique rock américain et est l'auteur de cinq livres, dont Kurt Cobain: plus lourd que le ciel, en anglais Heavier than heaven que le Los Angeles Times a décrit comme " l'un des livres les plus émouvants et éloquents jamais écrits sur une star du rock". En 2002, cet ouvrage a reçu le prix ASCAP Timothy White de la biographie. Les articles de Cross ont paru dans des centaines de publications, dont les magazines Rolling Stone, Esquire et Spin. Il vit actuellement à Seattle.

 

 

 

 

 

Le livre présenté en vidéo

 

 


 

 

Voir les commentaires

<< < 1 2 3